Un droit dans la guerre ? – Saynète du 19 février 2016

12747480_961006007269040_9056923386063851301_oLe vendredi 19 février, l’ULB organisait sur le campus du Solbosch une après-midi de rencontre avec des élèves de dernière année du secondaire. A cette occasion, plusieurs membres du Centre ont participé à une activité reprenant le concept du Tribunal étudiant pour le règlement des différends internationaux (TERDI). L’atelier se composait d’un Président, de deux avocats plaideurs, et des étudiants de secondaire, dans le rôle de jurés.

La séance se déroulait de la façon suivante : Projection d’un extrait d’une série soulevant la question suivante : « en cas de conflit armé, des règles (de droit) doivent-elles s’appliquer ? ». Ensuite chacun des deux « avocats » (des membres du Centre de droit international) plaide afin de faire valoir sa position. Ainsi, Vaios Koutroulis plaidait pour l’application de règles lors des conflits armés, alors que Laurent Weyers réfutaient cette affirmation. Les étudiants-jurés disposaient ensuite de 10 minutes pour questionner les avocats afin d’affiner les positions de chacun. Enfin, les étudiants-jurés discutaient entre eux afin d’ébaucher une position commune, et de procéder au vote. Continue reading

Les étudiantes de l’ULB remportent plusieurs prix au concours Rousseau 2016

4_prix mémoireNina Pineau, Zoé Dubois, Elisabeth de Dessus les Moustier et Madelyne Kaschten sont inscrites au Master spécialisé (MAS) en droit international de l’ULB. Entre le 6 et le 14 mai 2016, elles prirent part à l’édition 2016 du Concours de procès simulé en droit international Charles-Rousseau, qui avait lieu à Varadero (Cuba). Si le choix de la destination est fait pour plaire, il se justifia aussi par le fait que le différend fictif opposait cette année les Etats-Unis et la République de Cuba (voir le cas sur http://www.rfdi.net/rousseau-2016.html). Ainsi présentées, les choses font rêver. Et, certes, il y eut bien une part de rêve, comme en atteste largement la vue qu’avaient les étudiantes depuis la chambre de leur hôtel (voir photo ci-dessous). Mais il y eut aussi beaucoup de travail et de préparation, et ce aussi bien avant que pendant le concours. Voici en quelques mots le récit de l’aventure de Nina, Zoé, Elisabeth et Madelyne. Continue reading

Midis du centre du mois de juin

Horloge midi du centreLe Centre de droit international a le plaisir de vous annoncer les prochains midis du centre qui auront lieu dans le courant du mois de juin.

  • Jeudi 2 juin : Elise Dermine (ULB), Le droit au travail et les politiques d’activation des personnes sans emploi. Une étude critique de l’action du droit international des droits humains dans la recomposition des politiques sociales nationales. Inscription au lien suivant : http://doodle.com/poll/8e6regydiwip495w
  • Lundi 13 juin : Jean d’Aspremont (University of Manchester) présentera son nouveau livre intitulé: « The Gospels of International Law – The Genealogical Structure of International Legal Reasoning ». Inscription au lien suivant : http://doodle.com/poll/zn395bz97kp95uq6

Continue reading

Russians (Sting, 1985) : I hope that international lawyers love their children too…. – Une analyse de Jacques Bellezit

Titre pacifiste phare du chanteur Sting sorti en 1985, Russians est une de ses chansons qui évoquent la complexité de toute une époque dans la culture populaire. De la même manière que la chanson Paint It Black des Rolling Stones est associée à la guerre du Vietnam, grâce notamment à Stanley Kubrick et son film Full Metal Jacket, Russians exprime à la fois avec douceur et angoisse la peur permanente de la destruction mutuelle par l’atome qui régnait pendant la Guerre Froide et, par contraste, un message universaliste de fraternité de paix et d’espoir. Continue reading

Good Kill : drones, droit et politique, avec des analyses de Vaios Koutroulis, Amélie Férey et Christian De Cock

good-kill-poster1Le 4 mars dernier a eu lieu une séance de ciné-club organisée par le Centre de droit international ainsi que par Sciences Po Paris. L’idée était de croiser des analyses d’un juriste (Vaios Koutroulis, ULB), d’une politologue (Amélie Férey, Sciences Po Paris) et d’un militaire (Lieutenant Colonel De Cock). On les trouvera ci-dessous, ainsi qu’un bref compte-rendu du débat qui en a résulté. D’autres séances seront organisées ultérieurement sur le thème « guerre et cinéma ». Continue reading

Entre droit à l’autodétermination et simple autonomie : « Le Blues de la porte d’Orléans » (Renaud, 1975) – Une analyse de Vincent chapaux

Renaud a sorti la semaine dernière son premier album original depuis 10 ans. L’occasion de revenir sur les positions politiques du chanteur qui dit aujourd’hui avoir embrassé un membre des forces de l’ordre (« J’ai embrassé un flic », (Album sans titre), 2016) mais qui n’a pas toujours développé des rapports aussi amicaux ni avec la maréchaussée ni avec l’institution qu’elle représente : l’Etat. Continue reading