Tribunal Arbitral Etudiant/ Student Arbitral Tribunal: communiqué de presse/press release

safe_imageLe 24 juin 2014, le Tribunal arbitral étudiant a rendu sa sentence en l’affaire relative à la souveraineté sur les îles Malouines (Argentine/Royaume-Uni), jugeant à l’unanimité que les îles Malouines relèvent de la souveraineté de la République argentine. Lire la suite.

On 24 June 2014, the Student Arbitral Tribunal rendered its award in the case concerning sovereignty over the Falkland Islands/Islas Malvinas (Argentina / United Kingdom). The Tribunal unanimously held that sovereignty over the Falkland Islands/Islas Malvinas belongs to the Argentine Republic. Read the entire press release.

“Hatufim” Une série israélienne de Gideon Raff (saisons 1 et 2) – Violence panoramique – Une analyse d’Antoine Buchet et d’Immi Tallgren

téléchargementAu début des années nonante, trois soldats de l’armée israélienne sont enlevés au sud-Liban par un groupe paramilitaire désigné sous le nom des Enfants du Jihad. Ils restent détenus pendant dix-sept ans, principalement en territoire syrien. La série [1] débute dans un hôtel de Francfort au moment où aboutissent les négociations entre le gouvernement israélien et les émissaires des preneurs d’otages. Deux soldats, Nimrod Klein et Uri Zach, sont libérés. La dépouille mortelle du troisième, Amiel Ben-Horin, est restituée.

Continue reading

Quand les étudiants se font juges ! Différend relatif à la souveraineté sur les îles Malouines – Le tribunal arbitral rendra sa sentence le mardi 24 juin 2014, à 12h00 !

MalouinesLe tribunal arbitral rendra sa sentence arbitrale sur le différend relatif à la souveraineté sur les îles Malouines (Falklands / Malvinas) le mardi 24 juin 2014. Une séance publique aura lieu à 12h00 (heure de Bruxelles) à l’Université libre de Bruxelles, au local UB2.147. Lors de cette séance, le président du Tribunal, M. Arthur Fallas, donnera lecture de la sentence du tribunal.

Le tribunal est composé des étudiants du cours de Règlement des différends internationaux, dispensé en Master complémentaire en droit international public. Le 21 mars 2014, grâce au soutien de la Fondation Wiener-Anspach, un procès simulé a été organisé à l’ULB, lors duquel M. Marcelo Kohen, professeur à l’Institut des Hautes études internationales et du développement à Genève, et M. Michael Waibel, Lecturer en droit international public à l’Université de Cambridge, ont présenté respectivement les arguments de l’Argentine et du Royaume-Uni sur le différend. L’historique de l’organisation du Tribunal et de la procédure suivie figure sur le site internet du Tribunal arbitral.

La séance du prononcé de la sentence sera retransmise en direct sur à cette adresse.

Le Centre de droit international fait son cinéma ! – Retrouvez en intégralité les audios du colloque des 17 et 18 février 2014

CDI 50Vous souhaitez écouter ou réécouter le colloque “Le Centre de droit international fait son cinéma ! Présentations et représentations du droit international dans les films et les séries télévisées” ?

Vous trouverez ci-dessous l’ensemble des interventions en version audio ainsi que le making of du colloque. Bonne écoute! Continue reading

Le CDI engage!

LOGO_CDIFdsBlanc.jpgLe Centre de droit international a le plaisir de vous annoncer l’ouverture de trois vacances de postes d’assistant chargé d’exercices (30h/an) pour le cours de Droit international public.

Attention, la date limite du dépôt des candidatures est fixée au 28 mai.

Les informations pratiques concernant ces vacances peuvent être consultées à cette adresse.

La canonnière du Yang-Tse et la notion d’Etat (Robert Wise, 1967) – Une analyse de Michel Tabbal

CanonnièreAdapté du bestseller de Richard Mc Kenna et réalisé en 1966 par Robert Wise, La Canonnière du Yang-Tse (titre original The Sand Pebbles) s’inscrit dans la lignée des grosses productions de films de guerre réalisées lors de cette même période (comme La Grande Evasion ou Le Pont de la Rivière Kwaï). Porté à l’écran par Steve McQueen au plus haut de sa gloire – son seul rôle qui lui a valu une nomination aux Oscars –, Richard Attenborough (ces deux derniers avaient partagé l’affiche de la Grande Evasion), Richard ‘Rambo’ Crenna et Candice Bergen, cette superproduction de trois heures connut un succès commercial important en salles. Outre ses qualités cinématographiques, le film est surtout connu pour son discours ouvertement antimilitariste et pour être un des premiers films à dénoncer – implicitement – la guerre du Vietnam et – explicitement – l’interventionnisme américain. Continue reading