Master Spécialisé en droit international public

*Plus d’informations ici.
**Plus d’informations ici.

1. Pourquoi étudier le droit international à l’ULB ?

Vous avez découvert le droit international et désirez acquérir de solides connaissances dans cette matière ? Vous aspirez à une carrière internationale, au sein d’une ONG, d’une organisation internationale ou d’un cabinet d’avocat international ? Vous voulez suivre une
formation extrêmement poussée en la matière et tournée vers votre avenir professionnel ? Dans ce cas, le Master de spécialisation en droit international est fait pour vous.

  • Organisé en cours du jour sur une période d’un an, le Master de spécialisation offre de nombreux avantages et vous garantira une formation sur mesure, en fonction de votre profil et de vos aspirations professionnelles.
  • Vous serez formés au cœur de l’Europe et de sa myriade de représentation internationale, par une équipe pédagogique qui se distingue par son expérience académique et pratique (avocats devant la Cour internationale de Justice, conseillers de gouvernements, d’ambassades, d’organisations internationales, etc.). Le tout, dans un groupe de maximum 35 étudiant.e.s, ce qui vous garantira un encadrement unique et une convivialité exceptionnelle.Qui peut s'inscire au Mac
  • Enfin, ce Master offre de nombreux débouchés auxquels ont eu accès les personnes qui ont suivi la formation en droit international dispensée par l’Université Libre de Bruxelles, de laquelle sont issus des membres des Cours et Tribunaux internationaux (C.I.J., T.P.I.R., Cour Africaine des droits de l’Homme,…), des responsables d’O.N.G. internationales et locales (C.I.C.R, Greenpeace, Amnesty International, Human Rights First, Handicap International, …), des diplomates, des attachés parlementaires, des professeurs d’Université, etc.

2. Méthode d’enseignement

Les cours du Master de spécialisation sont dispensés en français et en anglais et ce, sous forme
de séminaires interactifs, d’enseignements ex cathedra et d’exercices pratiques en petit groupe. Un accent particulier est mis sur la pratique concrète du droit international par le biais d’exercices et par l’intermédiaire de procès simulés durant lesquels vos connaissances et vos talents de plaideurs/plaideuses seront mis à contribution.
Vous serez invitez à participer à de prestigieux concours de plaidoiries internationaux, au cours desquels les étudiant.e.s de l’ULB se distinguent régulièrement (Concours Pictet ; Concours Rousseau ; Lachs).
Les élèves de ce Master ont l’occasion de choisir les sujets sur lesquels portent plus de la moitié de leurs crédits (cours et travaux compris), ce qui permet de moduler le programme selon les intérêts et le profil de chacun.e

3. Programme d’enseignement 

Afin de compléter avec succès le Master spécialisé en droit international public, les étudiant.e.s doivent réunir 60 crédits (ECTS). Ces crédits se répartissent en trois composantes :

  • Les cours obligatoires : 20 crédits, à savoir 4 cours de 5 crédits.
  • Les cours à option : 25 crédits, à savoir 5 cours de 5 crédits.
  • Le mémoire de fin d’études (TFE) : 15 crédits.

À travers les cours obligatoires, les élèves sont appelés à étudier des questions approfondies du droit international public, à se familiariser avec les principes méthodologiques et théoriques du droit international ainsi qu’avec les techniques d’argumentation juridique en droit international, notamment par le biais de participation à des procès simulés. Les cours à option permettent aux élèves d’orienter leurs études vers des matières qui les intéressent plus particulièrement. Le cursus propose deux domaines de spécialisation :

  • « Paix et sécurité / Sécurité et conflits »
  • « Droits humains / Droits de la personne »

À la fin de leurs études (fin du deuxième semestre), les élèves doivent rédiger un mémoire de fin d’études (TFE) sur un sujet de droit international public de leur choix et le défendre oralement devant un jury (directives relatives au travail de fin d’études).

Retrouvez le programme des cours proposés ici.

4. Conditions d’inscription 

Afin de pouvoir s’inscrire au Master spécialisé, il est nécessaire :

  1. D’être titulaire d’un diplôme de Master ou équivalent, totalisant 300 crédits (ou 5 années distinctes d’études ou expérience professionnelle valorisable) et,
  2. D’avoir acquis lors de sa formation, ou autrement, des connaissances de base en droit international public.

Les cours du Master spécialisé en droit international étant dispensés soit en anglais soit en français, le Master requiert une connaissance active de l’une des deux langues, et passive de l’autre.
Traditionnellement, les élèves présents dans ce Master sont majoritairement des étudiant.e.s qui possèdent un diplôme en droit ou en science politique. Toutefois, chaque année, certaines personnes disposant d’un autre profil ont accès au Master spécialisé (licenciés en histoire, économie ou en journalisme par exemple).
Le nombre de places étant limité, l’autorisation d’inscription à la formation est délivrée après  évaluation du dossier, compte tenu du parcours et des résultats académiques du candidat. Par ailleurs, une lettre de motivation est requise pour toute personne désirant s’inscrire au Master spécialisé.

Veuillez noter que la demande d’admission se fait uniquement en ligne via le lien suivant : http://www.ulb.ac.be/enseignements/inscriptions/info-07.html. Une démo concernant le dépôt des candidatures est disponible ici. La liste de tous les documents nécessaire à votre candidature est consultable ici.

Enfin, la date limite pour le dépôt des candidatures est fixée au 4 juillet 2019.

Pour tout complément d’information, n’hésitez pas à prendre contact avec le Directeur du Master spécialisé, le Professeur Vaios Koutroulis, vkoutrou@ulb.ac.be

5. Comment obtenir une bourse ?

1453428_663235717079508_4108172134726605971_nLe programme du Master spécialisé en droit international n’offre pas de bourses et n’assure pas non plus le suivi de telles demandes. Les étudiants peuvent toutefois obtenir des renseignements sur les possibilités de bourses auprès de la Coopération technique belge. Pour postuler, les étudiants sont invités à prendre contact avec les représentations locales de la coopération technique dont les adresses se trouvent ici.

Le Fonds Bruno Weinberg offre une bourse annuelle permettant de couvrir, en tout ou en partie, les frais d’inscription au Master spécialisé d’un(e) étudiant(e) qui est « réfugié(e) ou personne déplacée en provenance d’un pays totalitaire ou qui a quitté son pays en raison de ses opinions politiques, religieuses, de sa race ou de sa couleur, ou qui est victime d’une guerre ou d’une guerre civile ». La demande de bourse doit être introduite auprès du doyen de la Faculté de droit (avenue F.D. Roosevelt, 50 à 1050 Bruxelles – CP137).