Archives de l’auteur : Cherifa

L’ordre national de la République d’Afrique du Sud 2019, THE COMPANIONS OF OR TAMBO IN SILVER, décerné à Madame Paulette Pierson-Mathy


Au cours d’une cérémonie qui s’est tenue à Prétoria le 25 avril 2019 son Excellence  Cyril Ranaphosa, Président de la République d’Afrique du Sud, a remis à M. Ralph Coeckelberghs, l’ordre des « Companions of OR Tambo in Silver » décerné a notre collègue Mme Paulette Pierson-Mathy, retenue en Belgique.

 


Mme Pierson Mathy est chargée de cours honoraire de la
Faculté de droit et de la Faculté des Sciences sociales politiques et économiques où elle enseigna le droit international (1972-1997). Elle était en même temps maître de recherches au Centre de droit international (où elle fut un temps secrétaire de La Revue belge de droit international ) ainsi qu’au Centre des Etudes Africaines de l’Institut de Sociologie où elle exerçait sa principale activité

 

:IMG_20190505_114739 2.jpg
Le texte accompagnant le diplôme mentionne notamment ce qui suit :

Pierson-Mathy is a prolific author of original reports and publications providing deep insights into the realities of apartheid, and the struggle for liberation in Africa . She has written about the United Nations’s action against apartheid, the legality of national liberation struggles, new forms of a revolutionary struggle, the application of war legislation and humanitarian principles in guerilla operations, the birth of African Nations after national wars of liberation.
…..
Fighting for the restoration of peace and respect for the right to self-determination for oppressed peoples through writing was not enough for her ; she made a point of visiting these areas in person despite the dangers to herself.
In addition to organising several international conferences on Namibia’s statute, she also organised several sessions of the international Commission of Enquiry into apartheid crimes. She presided on several missions of legal experts in frontline states destabilised by South African politics.
….
The reports of this missions published by the UN are testament to the courage, sense of rectitude and humanity. Due to her tireless efforts she has met with many leaders of the liberation struggle in Southern Africa, most of them eminent intellectuals such as Agostino Neto, the first President of Angola, Mario de Andrade, Marcelino dos Santos, Joachim Chissano of Mozambique, Oliver Tambo, the then President of ANC, Sam Nujoma of Namibial and Vasco Cabral of Guinea Bissau. »

Walking stick of the order

 

 

L’équipe de l’ULB à la conquête du droit de l’espace au concours Manfred Lachs

Nous avons appris énormément de choses durant le concours et sa préparation. Dès notre sélection pour représenter l’ULB, ce qui fut déjà très gratifiant, jusqu’à la semaine du concours, nous avons travaillé d’arrache pieds afin d’être fin prêt la semaine du concours. N’ayant que trois semaines pour rédiger nos mémoires écrits, nous avons du affronter une première barrière, et pas des moindres : le stress. Notre temps de préparation était réglé comme du papier à musique, nous nous réunissions deux fois par semaine, parfois jusque tard dans la soirée, ainsi que durant des weekends longs et intensifs. Nous avons appris à nous montrer résilients et résistants au stress, qualités qui nous serviront sûrement dans notre vie professionnelle future. Une autre compétence que nous avons pu acquérir durant la préparation du concours est notre aptitude à nous exprimer oralement en public. En effet, une fois les mémoires rendus, l’heure a sonné de nous exercer aux plaidoiries.  Nous avons dû travailler non seulement sur le fond, mais aussi sur la forme. Ainsi nous avons appris à nous adresser à la Cour (excelencies, honorable members, etc.), à bien formuler nos arguments et enfin à bien se tenir et à contrôler notre communication non verbale. Nous étions désormais prêts pour le concours.

Continuer la lecture

Le voyage de Marcel Gross (Philippe Collin et Sébastien Goethals, Futuropolis, 2018) – Une analyse de A.-C. Martineau

ttp://www.jeffsicot.fr/wp-content/illustration-le-voyage-de-marcel-grob_1-1538734531.jpg

« Le voyage de Marcel Gross » est un voyage dans le temps, un retour sur un épisode à la fois douloureux et occulté de la deuxième guerre mondiale. Les premières planches plantent le décor : nous sommes le 11 octobre 2009 et Marcel Gross, un vieil homme de 83 ans, se retrouve devant un mystérieux juge qui l’interroge sur son passé. Les questions portent sur les événements datant du 28 juin 1944, jour où Marcel, alors jeune Alsacien de 17 ans, rejoint la Waffen SS, trois mois après le débarquement des Alliés en Normandie. Au fil des pages, nous voyons Marcel se remémorer avec émotion ce jour fatidique où, comme 10 000 de ses camarades Alsaciens « malgré-nous », il fût embrigadé dans la Waffen SS. Pour le juge qui instruit son affaire, il va falloir convaincre le tribunal qu’il n’a pas été un criminel nazi. Comment déterminer la responsabilité de Marcel, dans la mesure où il a été enrôlé de force dans la Waffen SS, tristement réputée pour ses massacres de civils ? Continuer la lecture

CEREMONIE DE REMISE DU PRIX HENRI ROLIN 2017


Le Centre de droit international a le plaisir de vous convier à la remise prochaine du prix Henri Rolin 2017. Le conseil d’administration du Fonds Henri Rolin, entérinant la proposition du jury du prix Henri Rolin, a décidé d’attribuer le prix 2017 à Mme Agatha VERDEBOUT (Maîtresse de conférences en relations internationales à l’European School of Political and Social Sciences (ESPO) – Lille) pour son étude « Deconstructing ‘Indifference’. A critical Analysis of the Traditional Historical Narative on the Use of Force », ULB, 2017.

Le jury constitué en vue de l’attribution du prix était composé de Mme Laurence Boisson de Chazournes (Université de Genève), M. Jorge Cardona LLorens (Université de Valence) et M. Rémi Bachand (UQAM).

La séance publique, au cours de laquelle le prix sera remis à la lauréate et à l’occasion de laquelle elle fera un exposé oral sur l’objet et les conclusions du travail couronné, aura lieu le Mercredi 26 juin 2019,  à 17h30 heures à la Salle Kant (I.E.E. – 39, Av. Fr. Roosevelt – 1050 Bruxelles) .

Les personnes désireuses d’assister à la cérémonie sont invitées à confirmer leur présence, par courriel, à Mme Chérifa Saddouk (cdi@ulb.ac.be), et ce pour le 24 juin au plus tard.

Vacance pour un.e assistant.e chargé.e d’exercices à temps partiel en droit international public

La faculté de droit engage un.e assistant.e chargé.e d’exercices à temps partiel à partir de 1er octobre 2019.
Le mandat consiste en l’encadrement pédagogique de groupes de travaux pratiques en Droit international public à concurrence de 24h/an (face à l’étudiant). La charge comprend aussi un soutien logistique aux titulaires du cours et à la Faculté de droit, notamment par la participation à la surveillance d’examens organisés par la Faculté. Le mandat est intérimaire, pour une durée d’un an, avec possibilité de renouvellement.

Toutes les informations nécessaires figurent dans le document ci-joint VacanceTempsPartiel

Attention, le délai pour introduire une candidature est fixé au 31 mai 2019.

Le Centre de droit international recrute à nouveau !

Le Centre de droit international de l’ULB engage un.e assistant.e à temps plein au 1er octobre 2019.

Ce mandat inclut des tâches de recherche consistant à préparer un projet de thèse de doctorat, des tâches pédagogiques dans le domaine du droit belge et du droit international public ainsi que des tâches logistiques tenant notamment à l’entretien du site internet du centre de droit international. Les candidat.e.s doivent envoyer une lettre de candidature ainsi qu’un projet de thèse de doctorat. Plus précisément, outre la préparation d’un projet de thèse de doctorat, l’assistant.e devra prendre en charge des groupes de travaux pratiques à concurrence de minimum 120 h/an (face à l’étudiant) et devra aussi accomplir des activités de service à la Faculté et l’Université (surveillance d’examens, participation à des commissions, etc.).

Toutes les informations à ce sujet figurent dans le document joint –Vacance CDI
Attention, le délai pour introduire une candidature est fixé au 1er juin 2019.

Le Centre de droit international engage !

Le Centre de droit international de l’ULB engage un.e assistant.e à temps plein à partir du 1er octobre 2019.

Ce mandat inclut des tâches de recherche consistant à préparer un projet de thèse de doctorat, des tâches pédagogiques dans le domaine du droit international public ainsi que des tâches logistiques tenant notamment à l’entretien du site internet du centre de droit international. Les candidat.e.s doivent envoyer une lettre de candidature ainsi qu’un projet de thèse de doctorat. Plus précisément, outre la préparation d’un projet de thèse de doctorat, l’assistant.e devra prendre en charge des groupes de travaux pratiques à concurrence de minimum 120 h/an (face à l’étudiant) et devra aussi accomplir des activités de service à la Faculté et l’Université (surveillance d’examens, participation à des commissions, etc.).
Toutes les informations à ce sujet figurent dans le document joint –VacanceCDI

Attention, le délai pour introduire une candidature est fixé au 1er juin 2019